Répertoire de musiques caribéennes

Projets en cours
bandeau répertoire des musiques caribéennes

Un outil au service d’une médiation culturelle caribéenne

Piloté par l’Association des Ecrivains de la Caraïbe  et à l’initiative du Conseil Régional de Guadeloupe, le Congrès des Ecrivains de la Caraïbe (CEC) est un temps fort pour la parole jeux de chevaux virtuel littéraire des peuples, un lieu de croisement des idées et de projection vers l’avenir.

Quel est le lien entre le CEC et le Répertoire de Musiques Caribéennes ?

La participation de l’ICFC à cette manifestation d’envergure est double :

  • Contribuer à la rencontre professionnelle sur le secteur du livre par la publication d’une LINK dédiée. Pour la dernière édition du CEC qui s’est tenue en Avril 2015, l’ICFC a publié une édition consacrée à l’économie du livre dans la Caraïbe.
  • Réalisation d’une publication trilingue sur le répertoire musical de la Caraïbe, le Répertoire de musiques caribéennes, organisé selon les thématiques suivantes voyages, migrations, diasporas dans les littératures caribéennes, conformément  aux thèmes retenus pour  la 4ème édition du CEC.

Qu’est ce que le Répertoire de Musiques Caribéennes ?

Réalisé en partenariat avec la Médiathèque Caraïbe le « Répertoire de musiques caribéennes recense et commente quelques cinquante titres pour mieux souligner comment la chanson populaire en Caraïbe témoigne d’expériences communes du voyage, de la migration et de la diaspora aux trois aires linguistiques.

La sélection a été réalisée avec le souhait  de mentionner aussi bien les incontournables que de donner mutuellement à connaitre les joyaux des ensembles linguistiques.

De Bob Marley Redemption Song à Yuri Buenaventura Herencia Africana en passant par Lafrik d’ Akiyo, Jaspora de Wyclef Jean, Bato la présé de Gérard La Viny et Sa Sa Yé de Mighty Sparrow, la liste établie (non-exhaustive) couvre une vaste période des années 1930 à nos jours et inclue une diversité stylistique considérable.

Quelle suite sera donnée au Répertoire ?

  • Faire un lien entre les langues : les versions anglaises et espagnoles sont en cours d’élaboration
  • Faire un lien entre le texte et le son, pour appuyer la démarche d’archivage et d’analyse nécessaire, mise en œuvre par LAMECA
  • Faire un lien entre le support papier et le digital, pour optimiser les opportunités de diffusion des idées et des contenus aux quatre coins de la Région Caraïbe »

 

 

Tags: , , , , , ,

Partager

Newsletter