PDD : Gianmarco Servetti

Actualités
servetti2013

Le 2 mai 2013 a eu lieu une conférence en compagnie M. Servetti.

ALLOCUTION DU PRÉSIDENT ALEX FALEME

PETIT-DEJEUNER DEBAT ICFC

Du 2 mai 2013

Monsieur Mirre, Président de la commission du développement économique,

Monsieur Céleste, Directeur général adjoint au développement économique du Conseil Régional, ou son représentant

Messieurs les membres du conseil d’administration de l’ICFC

Mesdames et Messieurs,

En préambule, je souhaite exprimer – en notre nom à tous – la bienvenue à Mr. Servetti, directeur de Castalia Strategic Advisors qui animera ce 24ème Petit-Déjeuner-Débat consacré aux énergies renouvelables dans la zone Caraïbe.

Les énergies renouvelables, sont en pleine expansion et représentent un secteur d’avenir dans lequel les investissements mondiaux sont en constante augmentation.

Dans la zone Caraïbe, et plus spécifiquement en Guadeloupe, on ne peut que constater le saisissant contraste entre le potentiel énergétique de notre territoire et la faiblesse de sa production énergétique. Face à ce curieux paradoxe, la dépendance de la Guadeloupe envers un approvisionnement énergétique extérieur prédomine.

Pourtant, la Guadeloupe, et la zone Caraïbe en général disposent de ressources énergétiques renouvelables non négligeables-notamment l’éolien, le solaire et la géothermie- pouvant être optimisées dans le cadre d’une gestion rigoureuse de la ressource.

Ce même potentiel énergétique nous permettrait de réduire la dépendance aux énergies fossiles, de respecter les normes environnementales en vigueur et de promouvoir un vivier d’emplois important en créant notamment, dans un futur proche, un marché caribéen de fourniture d’énergies vertes.

Ce challenge est majeur pour l’ensemble des pays et territoires de la Caraïbe, puisque ceux-ci font face à un défi commun qui n’est autre que la demande croissante d’énergie, et ce, de façon sécurisée et efficace à des tarifs attractifs.

Ainsi les choix opérés en Guadeloupe, mais également dans l’ensemble de la zone, en termes de stratégies d’implantation des énergies renouvelables sur les marchés doivent tenir compte de divers facteurs. Notamment du coût des technologies et des investissements importants pour développer ces ressources que ce soit tant au niveau des politiques publiques qu’auprès des ménages. Par ailleurs, il est nécessaire d’être en accord avec les caractéristiques propres à chaque territoire.

En effet, la différence de taille de nos territoires, le poids des divers lobbys ainsi que les difficultés de financement liées notamment à la crise, sont autant de freins à l’émergence d’un réel marché caribéen d’énergies renouvelables. Dès lors, les autorités locales des différents territoires de la Caraïbe, ne peuvent à elles-seules soutenir le poids des investissements nécessaires au développement de ces énergies, en particulier en ce qui concerne l’éolien et la géothermie.

Si la Guadeloupe s’inscrit aujourd’hui, et ce depuis longtemps dans une ferme volonté de promotion des énergies vertes dans la zone, c’est qu’elle dispose d’un nombre important d’entreprises, qui ont pour certaines une véritable expertise dans leur domaine d’activité. Ces compétences techniques sont autant d’atouts majeurs qui pourraient être valorisés auprès des pays de la Caraïbe, dont certains s’inscrivent de façon très récente dans la voie du développement des énergies vertes.

Cette expertise a déjà trouvé des applications en Caraïbe notamment dans la caractérisation du gisement géothermique de Wotten Waven sur l’île de la Dominique.

Monsieur Servetti, dont nous sommes honorés de la présence, nous présentera, au cours de ses exposés, le rôle de la Guadeloupe en termes d’opportunités en matière d’énergies renouvelables dans la zone Caraïbe.

Pour plus d’informations, retrouvez les présentations de M. Gianmarco Servetti:

Au cours du petit-déjeuner débat « La Guadeloupe dans la Caraïbe interconnectée, Opportunités en Energies Renouvelables »

Au cours de la conférence « L’Energie Renouvelable en Guadeloupe: Un centre d’excellence pour la Caraïbe ?« 

Partager

Newsletter