Diplomatie territoriale: Guadeloupe et AEC

Actualités
Josette Borel Lincertin, Fred Constant, Alfonso Munera

Signature de la Convention d’adhésion

Le 14 avril 2014, c’est dans la sobriété et la bonne humeur que le Secrétaire Général de l’Association des Etats de la Caraïbe, S.E. Alfonso Munera,  a été reçu à l’hôtel de la Région Guadeloupe. Les observateurs et acteurs de la coopération se sont accordés pour décrire cet événement comme historique, puisqu’il marque une évolution cruciale de la relation de la Région Guadeloupe avec ce forum politique de la Grande Caraïbe. La subtilité des termes « Guadeloupe membre associé de l’AEC en son nom propre » ne peut oblitérer la signification du moment.

Par cette nouvelle détermination, l’Etat Français représenté par Fred Constant, Ambassadeur délégué à la coopération régionale, après quelques vingt à siéger à l’AEC « au nom de la Guadeloupe, de la Martinique et de la Guyane » entérine la possibilité pour les Régions Guadeloupe et Martinique,  d’assurer pleinement une forme de co-représentation de la France dans la Région. Ce qui témoigne de son soutien à l’action internationale des collectivités mais également de sa volonté de nourrir son action dans la zone, des intérêts de nos régions, comme l’a souligné Mme La Préfète Marcelle Pierrot. Un pas de plus dans la direction d’une diplomatie des territoires d’outremer, un aboutissement pour des collectivités qui cherchent depuis les années 1990  à faire entendre une voix propre dans le concert caribéen. 

Ce nouveau statut signifie pour l’AEC, dont la mission est principale est de rendre possible la concertation et la mise en oeuvre commune d’actions de coopération, un renforcement de sa vocation première, de sa représentativité et de sa pertinence confirmée, à l’heure où l’Association célèbre ces vingt ans. Au-delà des thématiques prioritaires d’intervention de l’AEC, c’est sur la mer et la culture qu’Alfonso Munera a choisi de mettre l’accent en ouvrant son discours par une référence au poète Saint-John Perse.

En prenant de la hauteur, il nous rappelle notre appartenance à l’histoire de la construction caribéenne, la raison d’être de la diplomatie, le sens même des liens noués par-delà la mer : apprendre à mieux vivre et protéger ensemble ce paradis que nous avons reçu en partage.

Découvrez l’album photo de l’évènement sur notre page Facebook !

Partager

Newsletter